Perruche à collier

Psittacula krameri (Scopoli, 1769)

Classe : Aves Ordre : Psittaciformes Famille : Psittaculidae Genre : Psittacula

  • 308
    observations

  • 49
    communes

  • 67
    observateurs

  • Première observation
    1997

  • Dernière observation
    2019
Nom Departement Dernière observation Nombre d'observations
Allonne 60 2012 1
Amiens 80 2019 4
Anizy-le-Grand 02 2017 5
Avilly-Saint-Léonard 60 2016 4
Beauvais 60 2019 4
Betz 60 2015 1
Boran-sur-Oise 60 2019 1
Boves 80 2015 3
Camon 80 2013 1
Cayeux-sur-Mer 80 2017 1
Chantilly 60 2019 81
Charmes 02 2012 6
Clermont 60 2018 12
Compiègne 60 2018 2
Courteuil 60 2015 1
Coye-la-Forêt 60 2018 6
Crépy-en-Valois 60 2014 2
Ermenonville 60 2016 2
Fitz-James 60 2016 4
Fontaine-Chaalis 60 2016 1
Fresnoy-le-Grand 02 2019 2
Gentelles 80 1999 1
Glisy 80 2004 1
Gouvieux 60 2018 8
Grandcourt 80 2013 2
Grand-Rozoy 02 2011 2
Hirson 02 2000 1
La Chapelle-en-Serval 60 2017 1
Lamorlaye 60 2019 5
Merlieux-et-Fouquerolles 02 2011 1
Mont-l'Évêque 60 2017 2
Montlognon 60 2017 1
Mortefontaine 60 2018 13
Orrouy 60 2015 5
Orry-la-Ville 60 2018 26
Plailly 60 2018 7
Pontarmé 60 2015 1
Ramicourt 02 2012 3
Ressons-sur-Matz 60 2009 1
Rue 80 2012 1
Saint-Leu-d'Esserent 60 2018 2
Saint-Quentin 02 2014 4
Saint-Quentin-en-Tourmont 80 1997 1
Senlis 60 2018 24
Soissons 02 2011 2
Thiers-sur-Thève 60 2019 6
Trosly-Breuil 60 2012 2
Vineuil-Saint-Firmin 60 2019 33
Wissignicourt 02 2012 1

Informations sur l'espèce

Elle a été introduite en Europe, depuis l'Afrique et l'Asie. Depuis, elle prospère en Grande-Bretagne, en Belgique et se répand en France.

Elle peut se voir toute l'année en Picardie, mais aucune nidification n'est certaine.
Ces oiseaux fréquentent des milieux très divers: les savanes demi-désertiques à herbes rases, les broussailles clairsemées et les buissons, les vallées boisées, les forêts bordant les cours d'eau, les terres cultivées, les jardins, les parcs, les vergers et les entrepôts de grains.
Non renseignée pour le moment
Elle menace les espèces cavernicoles locales, car elle est très agressive et entre en compétition avec elles. Elle peut aussi causer de gros dégats sur les arbres fruitiers.
Aucune action de lutte n'a été mise en place en Picardie pour le moment, cependant on pourrait atténuer les risques de carences en cavité, réaliser des captures et des stérilisations.
Paleornis torquatus | Psittacus krameri Scopoli, 1769

Signalements mensuels

Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.